Chefs d’entreprise au féminin : des spécificités ?


Les femmes : d’abord des chefs d’entreprise comme les autres

Sur les principaux traits qui caractérisent les chefs d’entreprise (<500 salariés), les femmes et les hommes se ressemblent. Le statut de chef d’entreprise apporte les mêmes satisfactions et induit, chez les unes comme chez les autres, les mêmes préoccupations et les mêmes difficultés.

  • Comme les hommes, les femmes chefs d’entreprise apprécient, dans le statut de chef d’entreprise, le goût de l’autonomie et de la liberté, la possibilité de « faire ce qu’on aime », et de relever des défis.
  • Femmes ou hommes, les chefs d’entreprise, notamment de PME , déplorent qu’en France, le statut de chef d’entreprise soit peu valorisé et estiment qu’il mériterait de l’être davantage (91% vs 93% des hommes*).
  • De même, ils pointent tous, comme problèmes importants : la complexité de la réglementation (92% des femmes l’évoquent, comme 89% des hommes), le poids et l’incertitude de la fiscalité (90% et 89% parmi les femmes vs 93% & 90% ), et la difficulté à recruter ! (78%, comme 72% des hommes).
  • Confrontées aux mêmes difficultés, les femmes chefs d’entreprise sont préoccupées par les mêmes risques et notamment, la mise en cause de leur responsabilité civile ou pénale davantage (81% vs 79%) et le risque de procédure prud’homale (69% vs 63%).

 

Femmes chefs d’entreprise : un parcours plus aride ?

Solitude, courage, goût du risque sont des mots qui reviennent davantage dans le vocabulaire des femmes chefs d’entreprise.

  • Les chefs d’entreprise déplorent aujourd’hui, en France, un climat peu favorable à l’entrepreneuriat. Mais les femmes ont davantage encore ce sentiment (81% vs 66%)
  • Et interrogées sur les qualités requises pour être chef d’entreprise, les femmes citent davantage le courage, le goût du risque (59% vs 49%) et la capacité à décider dans la solitude (32% vs 21%) comme si l’environnement était plus difficile pour elles.
  • Et là où les hommes comptent, dans un cas sur 5, sur le soutien familial pour se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat (20%), les femmes sont 2 fois moins nombreuses à compter sur ce soutien. (11%)

 

Le management des RH : des sujets plus présents, une sensibilité plus forte ?

Les chefs d’entreprise, dans leur ensemble, attachent de l’importance au facteur humain, élément clé de réussite pour l’entreprise. Les femmes se sentent plus concernées par ces aspects, notamment :

Le bien-être au travail, la lutte contre le stress (77% des femmes dirigeantes, vs 65% des hommes),

  • la diversité culturelle des collaborateurs (54% vs 48% des hommes),
  • la parité et l’accès des femmes à des postes à responsabilités (33% très concernées vs 20%)
  • l’obligation de mise en place d’une mutuelle santé (82% vs 72% des hommes).

Elles sont d’ailleurs également plus nombreuses à avoir mis en place un contrat de prévoyance pour leurs salariés (77% vs 65% des hommes).

  • Mentions légales

Trouver un conseiller près de chez vous

Découvrez notre offre