Lauréats du Trophée des Entreprises Responsables


Le 29 septembre, le jury des trophées des Entreprises Responsables a dévoilé les noms des 5 entreprises lauréates.

Choix très difficile parmi toutes ces entreprises découvertes qui mènent des actions remarquables, voire, parfois des actions supérieures aux grands groupes.

A la fin des délibérations, Erik Orsenna, le président du jury a conclu par ces mots : « On peut faire avancer la responsabilité d’entreprise, même si les marges ne sont pas formidables, même s’il existe une concurrence féroce sur le plan national & international. Mais, comme d’habitude, il y a plus de possibles qu’on ne croit dans la vie. »

Les 5 entreprises lauréates

Trophée global : Restoria
PME familiale, patrimoniale et régionale, installée dans la région Pays de la Loire, c’est notre grand gagnant des Trophées. Resoria est spécialisée dans la restauration pour les collectivités locales et a mis en place depuis de nombreuses années des actions responsables.

Trophée Initiatives pour la Cité : Léa Nature
Le bio est une vraie philosophie pour cette entreprise créée en 1993. Installée près de la Roche, cette PME familiale œuvre depuis longtemps pour les filières courtes et le soutien aux producteurs locaux.

Trophée Environnement : Le Parc de Thoiry
Une vocation : préserver la biodiversité animale. Des équipes engagées sur le terrain et attentives à toutes les évolutions écologiques.

Trophée Ressources Humaines : Cetih
Des salariés impliqués dans l’avenir de leur société à travers leur participation au capital. Une démarche engageante quel que soit le statut du collaborateur.

Trophée Prévention des risques : Cetup
Installée près de Grenoble, cette entreprise est la référence du transport mondial. Avec près de 150 salariés, Cetup a mis en place nombre de normes de sécurité.

Les 25 entreprises nominées

Rappel, les catégories

  1. Initiative pour la cité
  2. Respect de l'environnement
  3. Prévention des risques
  4. Management des ressources humaines
  5. Trophée Global

4 - ADAM (Fabricant de caisses et coffrets en bois)

Saint-Médard-en-Jalles (33) – 45 – CA 7 M€

Numéro 1 français de son secteur, distingué par BPI France Excellence, Adam suit une politique RH où se conjuguent alternance, tutorat, mécénat de compétences, aide aux personnes éloignées de l’emploi et réinsertion.

4 - AGESYS (Entreprise de service du numérique)

Noyon (60) – 37 – CA 4 M€

Pour renforcer la responsabilité de ses collaborateurs, Agesys innove. Depuis le début 2014, elle sépare le management hiérarchique et le management opérationnel : chacun peut ainsi choisir chaque année son manager selon affinité, tout en gérant librement son propre projet.

1 - CAMIF MATELSOM (Équipement pour la maison)

Chauray (79) – 47 – CA 31,2 M€

Reprise en 2009, l’entreprise assure désormais sa croissance avec une production française à 70%, développant en parallèle le principe de conso-localisation qui favorise l’achat local, s’attachant à l’alternance, aux achats auprès d’ESAT, et consacrant ainsi 4% de son CA à ses actions citoyennes.

3 - 4 - 5 - CETIH (Menuiserie industrielle)

Machecoul (44) – 800 – CA 118 M€

Leader français de la porte en bois, Cetih suit une démarche RSE globale soutenue par de nombreuses initiatives, qui lui valent le label Lucie : réduction des impacts liés aux process de fabrication, prévention sur le bruit, les poussières, les transports, actions en faveur des jeunes.

2 - 3 - 5 - CETUP (Transports urgents et personnalisés)

Saint-Egrève (38) – 149 – CA 13,8 M€

Cette compagnie de transports atypiques (produits nobles, fragiles, etc.) réalise plus de 6 000 missions par mois. Elle s’implique fortement sur l’environnement et la prévention des risques du fait de l’importance de sa flotte de véhicules et de la spécificité des marchandises transportées.

2 - CLEANING BIO (Nettoyage pour les professionnels et les collectivités)

Loos (59) – 200 – CA 3,4 M€

En étant désormais 100% nettoyage écologique, Cleaning Bio montre sa volonté environnementale, laquelle s’appuie aussi sur une politique liée à la réduction des déplacements des employés pour leur affectation (6 km en moyenne). D’où l’obtention du label Lucie.

3 - 5 - COURRIN JEAN & FILS (Négoce de matières premières aromatiques)

Grasse (06) – 6 – CA 4,05 M€

Avec son activité de négoce et de distribution destinée aux industriels, cette TPE familiale est, à son échelle, active sur l’environnement et la prévention des risques, au point qu’elle a créé un poste RSE, réalise un bilan Carbone et finalise sa certification Iso 26000.

5 - D2SI (Entreprise de service du numérique et IT)

Paris (75) – 84 – CA 10,4 M€

Cette entreprise a construit son activité sur les bases de la responsabilité sociétale. De l’éco-conception logicielle au management (très faible taux d’absentéisme, 10 nationalités pour 84 collaborateurs…), D2SI intègre cette dimension RSE à toutes les étapes de son activité.

3 - EPS (Nettoyage industriel)

Thise (25) – 214 – CA 3,54 M€

Ce groupe d’entreprises a énoncé ses grands principes à travers une Charte du développement durable. Sa politique préventive (3% du CA) s’appuie sur un plan de prévention des risques chimiques et un plan de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS).

4 - GMBA (Cabinet d’audit, de conseil et d’expertise)

Paris (75) – 92 – CA 9,6 M€

Les actions de management de GMBA sont très complètes. Elles favorisent une évolution rapide des jeunes collaborateurs, permettent d’atteindre une réelle égalité homme/femme, mettent l’accent sur les formations, le tout reconnu par le label Lucie.

2 - GROUPE PGS (Industrie du bois et palettes)

Saint-Etienne-du-Rouvray (76) – 750 – CA 166,3 M€

Très soucieuse d’une gestion durable des forêts, le leader européen de la palette en bois s’attache à la lutte contre tous les gaspillages de matières premières, y compris à travers sa gestion des transports, et exporte même ses bonnes pratiques.

2 - IMPRIMERIE PDI (Imprimerie industrielle)

Saint-Ouen-L’Aumône (95) – 38 – CA 8,9 M€

Tri, gestion des déchets dangereux, recyclage, réduction de la gâche, encre végétale… Cette imprimerie agit très au-delà de ses obligations légales et sensibilise même ses clients à l’environnement.

4 - INTERIMA (Société de travail intérimaire)

Nice (06) – 25 – CA 10,8 M€

Engagée dans la Performance Globale 06, Interima utilise la RSE et la stratégie carbone comme accélérateurs d’activité. Son 5e plan stratégique (2013-2016) témoigne des actions menées de longue date dans ces domaines, notamment sur la labellisation, la formation professionnelle, la GPEC.

1 - IPEDIS (Accessibilité numérique pour les handicapés)

Noisy-le-Grand (93) – 12 – CA 0,546 M€

Spécialisée dans l’adaptation et l’accessibilité pour tous des produits et services informatiques, Ipedis travaille sur l’éco-conception logicielle, a recruté des personnes en situation de handicap et consacre 6% de son CA à ses démarches citoyennes.

3 - LA LOUISIANE (Plomberie, couverture, génie climatique)

Paris (75) – 117 – CA 16,5 €

Repérée par BPI France Excellence, l’entreprise mène une politique QSE consignée dans un manuel, certifiée OHSAS (hygiène et sécurité), soutenue par 136 jours de formation et épaulée par un Bureau enquête accident constitué pour renforcer l’analyse des risques.

2 - LEA NATURE (Produits alimentaires et cosmétiques bio)

Périgny (17) – 760 – CA 138 M€

Réputé notamment pour ses marques Jardin BiO’ et Ekibio, le groupe Léa Nature s’engage pour l’environnement depuis 1993. Circuits courts, défense des producteurs régionaux, réduction des transports, bâtiments basse consommation, la palette est large.

1 - LINKBYNET (Entreprise de service du numérique)

Saint-Denis (93) – 478 – CA 33,8 M€

Très attachée à la qualité de vie au travail, cette société à forte croissance exprime sa politique citoyenne à travers de nombreux partenariats et actions, ponctuels ou pérennes, dont un soutien au village d’enfants SOS sur l’Île Maurice.

1 - 2 - 1001 REPAS (Restauration collective)

Ecully (69) – 530 – CA 33,7 M€

Très impliquée en matière sociale et remarquable par ses bonnes pratiques, 1001 Repas, certifiée Ethics 21, a mis en place un système Zéro Gaspil qui permet de réduire les déchets alimentaires par plus de 15, au point que le Bureau Veritas en a fait le premier référentiel national.

4 - NORSYS (Entreprise de service du numérique)

Ennevelin (59) – 300 – CA 29 M€

Cette très active société collectionne les labels (dont Lucie), les chartes (dont Parentalité) et les distinctions. Elle innove en permanence dans son management pour un mieux-être au travail et agit en profondeur sur la non-discrimination, la valorisation des compétences.

3 - POLYTECHS (Transformation des matières plastiques)

Cany-Barville (76) – 140 – CA 33,3 M€

Cette entreprise se prémunit de tous les risques (bruit, incendie, explosion…) liés à son activité et mène également des actions pour lutter contre le harcèlement, la consommation de drogue ou d’alcool… Ces priorités l’ont conduite à créer un poste de responsable HQSE.

2 - RABOT DUTILLEUL / NACARAT (Construction, promotion et maintenance immobilière)

Lille (59) – 2 117 – CA 754 M€

Membre du Top 10 dans son domaine d’activité, l’entreprise est surtout impliquée dans l’environnement à travers sa filiale Nacarat, dont les activités de construction sont fortement liées aux démarches d’éco-conception.

1 - RESSOURCES ET PERFORMANCES (Conseil en RH et reprise d’entreprises)

Montpellier (34) – 20 – CA 1,1 M€

La démarche citoyenne de cette entreprise signataire de la charte de la Diversité se traduit par un accompagnement d’allocataires du RSA, une action dans le club FACE pour sensibiliser et former à la non-discrimination, le tout financé par 5% du CA.

1 - 3 - 4 - 5 - RESTORIA (Restauration collective)

Angers (49) – 481 – CA 32,4 M€

Lucie est un modèle de responsabilité. Valorisation des déchets, préférence pour les circuits courts, actions en faveur de la biodiversité, non-discrimination, forte implication citoyenne depuis sa création il y a 40 ans… La liste est longue.

 2 - THOIRY (Parc zoologique)

Thoiry (78) – 80 – CA 10 M€

Écologique par nature car voué à la sauvegarde de la biodiversité animale, ce zoo unique en France a également pris à son compte diverses actions liées aux réductions de ses impacts (eau, air, bruit…) et à la valorisation de ses déchets (dont un projet de bio-méthanisation).

1 - VERTIKAL (Fabricant et distributeur de revêtements extérieurs)

Miremont (31) – 17 – CA 1,7 M€

Cette entreprise a décidé de porter son action citoyenne en fondant en 2013 son association « Une façade pour la vie », destinée à collecter des fonds et à effectuer des travaux bénévoles dans les établissements accueillant des personnes âgées.

Le Jury, dirigé par Erik Orsenna

Les lauréats seront dévoilés le 29 septembre 2014 par un jury prestigieux.

Dirigé par Erik Orsenna, membre de l’Académie, ce jury est composé à la fois de professionnels de la RSE, d’acteurs incontournables de l’univers économique, ou du monde de l’entreprise. Découvrez leurs parcours.

Erik Orsenna, Economiste de formation et spécialiste des matières premières

Jad Ariss, Directeur d'AXA Entreprises

André Dupon, Président du Mouves, DG de Vitamine T

Philippe Hayat, Fondateur de l’association 100 000 entrepreneurs

Christine Kerdellant, Journaliste, directrice de la rédaction de L’Expansion

Blandine Mulliez, Présidente de la Fondation Entreprendre

Nicole Notat, Fondatrice et PDG de l’agence de notation sociale Vigeo

Jean-Luc Petithuguenin, PDG de Paprec

Pauline Plisson, groupe Fives, élue Femme du développement durable en 2013

René Ricol, Président de Ricol Lasteyrie

Trouver un conseiller près de chez vous

Découvrez nos offres