ACTU
Protection des salariés
Par AXA Entreprises,  le 10/04/2019 2 minutes de lecture

Jean-Paul Delevoye défend la retraite à 62 ans

En charge par le président de la république de mettre en place un régime universel des retraites, Jean-Paul Delevoye, le Haut-Commissaire à la réforme des retraites défend la retraite à 62 ans.

Soucieux de proposer une analyse qui prenne en compte l’avis des hommes et des femmes du terrain, il souhaite faire de la loi en cours de construction un projet et un objectif de société.

Le cycle des discussions qui a débuté depuis plus d’un an se terminera le 6 mai. A l’issue de cette réflexion, des propositions seront remises début juin.

Le futur régime universel a pour finalité de remplacer les 42 existants. La question des dispositifs de solidarité tels que les pensions de réversion versées aux veuves et veufs a également été abordée. Parmi les treize systèmes de réversion en vigueur, il est question de garantir le niveau de vie du couple en cas de disparition d’un des deux conjoints. "Cela pourrait se traduire par la garantie d'un pourcentage des revenus du couple, par exemple de 66%", a précisé Jean-Paul Delevoye. Concernant les droits familiaux, "nous pourrions, par exemple, ne plus accorder 10% au père et à la mère au troisième enfant, car ceci accentue l'écart entre les hommes et les femmes au profit des hommes, mais donner dès le premier enfant un pourcentage ou un forfait".

Alors que le système actuel pénalise les carrières courtes et hachées, le Haut-Commissaire entend "corriger cette injustice" grâce au système à points. Chaque fois qu’un revenu sera perçu, des points seront acquis. A partir de 62 ans, chacun déterminera le moment de partir en fonction du niveau de pension qu’il estimera suffisant.

Jean-Paul Delevoye défend la retraite à 62 ans