L’épargne salariale n’est pas réservée qu'aux grandes entreprises


Les TPE, PME peuvent profiter des avantages de l'épargne salariale à partir d'un seul salarié y compris s'il s'agit du conjoint, de l'enfant, d'un salarié à temps partiel ou en CDD !

Ainsi, les professions libérales, les indépendants, les commerçants peuvent bénéficier des atouts de cette forme de rémunération.

PEI et PERCO-I : 2 dispositifs complémentaires

Ils permettent d’épargner grâce à la participation, l’intéressement, les versements volontaires des salariés ou encore l’abondement de l’entreprise.

Le Plan d’Épargne Interentreprises, permet de se constituer une épargne personnelle pour les projets à court terme. Les sommes sont bloquées 5 ans sauf en cas de déblocage anticipé (9 cas sont prévus par la loi). La sortie en capital n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu. Il peut être alimenté par des versements libres, dans la limite maximale de 25% du salaire brut, mais aussi par d’éventuelles primes de participation ou d’intéressement.

Le Plan d’Épargne Retraite Collective Interentreprises, permet de se constituer un complément de revenu pour la retraite. Il ne peut être ouvert que dans les entreprises ayant mis en place un PEE. Les sommes sont bloquées jusqu’au départ en retraite sauf en cas de déblocage anticipé (5 cas sont prévus par la loi). La sortie se fait sous la forme d’un capital ou d’une rente.

Les TPE/PME peuvent mettre en place un accord de participation ou d’intéressement !

L’accord de participation aux bénéfices est obligatoire dès 50 salariés, mais peut très bien être mis en place dans de plus petites entreprises. Il consiste à distribuer aux salariés une partie des bénéfices de l’entreprise, tout en profitant d'une fiscalité avantageuse.

Plus souple pour les TPE/PME, l'entreprise peut choisir de mettre en place selon son choix un accord d’intéressement. Valable pour 3 ans, il prévoit l’octroi d’une prime pour les salariés en fonction d’objectifs précis et adaptés à chaque activité. 

L’abondement est l’élément différenciant par rapport aux autres placements !

Versé par l'entreprise, l'abondement est une aide financière facultative qui complète les versements volontaires des bénéficiaires. 
En clair, il s’agit de financer une partie de votre épargne personnelle et celle de vos salariés avec les résultats dégagés par l’activité de votre entreprise.

Ce versement est souple et modulable : le chef d’entreprise peut le modifier chaque année en déterminant librement son niveau. Il peut atteindre jusqu'à 300% des sommes versées.

  • jusqu’à 2 962,56 euros par an et par salarié pour le PEI 
  • jusqu’à 5 925,12 euros par an et par salarié pour le PERCO-i

Des atouts fiscaux et sociaux inégalés

Pour l'entreprise, les sommes versées sont déduites de l'impôt sur les sociétés ou de l'impôt sur le revenu selon le régime d'imposition applicable. Pour les salariés, l’abondement est exonéré d'impôt sur le revenu ainsi que des cotisations sociales

Un des atouts de l’épargne salariale est l’accès à une gamme diversifiée de supports financiers !

L’épargne salariale entreprise permet de diversifier son portefeuille avec tous types de fonds (actions, obligations, fonds solidaires et placements monétaires). La diversification est une règle d'or en matière de placement. En un mot, elle consiste à « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ! ».

Employeur et salarié, un système gagnant-gagnant

L’épargne salariale mérite plus d’attention que jamais.

Dans un contexte où la fiscalité s’est considérablement durcie, l'épargne salariale reste, en 2013, le régime le plus favorable de tous les mécanismes d’épargne financière.

Les avantages pour l’entreprise

Le chef d’entreprise peut grâce aux mécanismes de l’épargne salariale, récompenser ses collaborateurs et optimiser ses charges.

  • L’abondement, l’intéressement et la participation sont exonérés de charges sociales sur les sommes versées et permettent une réelle économie par rapport à une augmentation de salaire.
  • Les sommes versées issues de l’abondement, de l’intéressement et de la participation sont déduites de l’assiette de l’impôt sur les sociétés (ou de l’impôt sur le revenu selon le cas) et exonérées de charges sociales. Ces sommes sont seulement assujetties au forfait social de 20 % (taux en vigueur en 2013).

Entre une augmentation de salaire ou le versement d’une prime (intéressement ou abondement), l’employeur a tout intérêt à privilégier l’Epargne Salariale.

tableau_comparaison_epargne_salariale

Les avantages pour les bénéficiaires

Pour réaliser un projet ou pour préparer leur départ à la retraite, l’épargne salariale est le meilleur placement pour les salariés !

Ils bénéficient ainsi d’un dispositif collectif dans le cadre de leur entreprise, leur permettant de se constituer une épargne disponible à 5 ans et/ou un complément de revenu pour leur retraite.

  • Pas de frais de tenue de compte 
  • Cas de déblocage possible avant 5 ans pour un évènement (achat de résidence, mariage, divorce, etc...)
  • Un placement à la fiscalité avantageuse : les gains générés par les placements sont exonérés de l’impôt sur le revenu et de charges sociales (uniquement CSG/CRDS sur les plus-values).
  • Dans les entreprises de 1 à 250 salariés, le dirigeant et le conjoint collaborateur peuvent également bénéficier de l’épargne salariale.
Bon à savoir

Pour préparer le départ à la retraite, il existe aussi un autre dispositif avantageux. Aujourd’hui, l’entreprise est devenue un partenaire efficace pour la préparation de la retraite des salariés et des dirigeants. Ils ont la possibilité de se constituer un complément de revenus pour la retraite à des conditions préférentielles, dans un cadre fiscal et social avantageux pour l’entreprise. AXA vous propose une offre complète de contrats de retraite d’entreprise.

Pour en savoir plus, contactez votre agent général ou prenez rendez-vous dans une agence proche de votre entreprise.

Trouver un conseiller près de chez vous

Complémentaire santé
Complémentaire santé

Votre solution entreprise AXA

Obtenir un tarif