J’ai une idée, un prototype… faut-il les protéger ?

Votre idée est solide et vous avez peut-être un prototype, pensez à prendre une assurance pour votre start-up

Vous avez LA super idée de business du siècle et vous vous voyez déjà en haut de l’affiche. Vous avez déjà le prototype et c’est sûr, cela va marcher du feu de Dieu.

Step by step. Commençons par le début : avez-vous bien pensé à protéger votre idée ? C’est une des clés de votre futur succès !

Conseil d'Axa pour votre start-up

Conseil : pensez à consulter l’INPI afin de voir quelle est la démarche à suivre et quelle est la meilleure façon de protéger votre idée, le nom de votre entreprise, votre logo, ou encore votre nom de domaine… Voir site de l'INPI ]

Axa attire votre attention pour mieux protéger votre start-up

Attention : vous êtes amenés à participer à des salons professionnels ou à exposer votre prototype ?
Pensez à assurer :
votre matériel informatique et vos données si votre disque dur est le contenant essentiel de votre futur business ( Voir Création > Comment assurer mon matériel informatique ? ).
vos biens / prototypes exposés destinés ou non à la vente
Les organisateurs du salon vous demanderont une assurance responsabilité civile contre les dommages que vous pourriez occasionner à des tiers à l’occasion de l’événement

J’élabore mon business plan, à quoi dois-je penser ?

Vous élaborez votre business, pensez à l'assurance pour votre start-up

Vous avez développé votre tout premier MVP (Minimum Valuable Product). Vous rédigez votre Business Plan et vous distribuez fièrement votre Executive Summary aux incubateurs susceptibles de vous couver.

Vous avez d’autres priorités que de réfléchir à ce que va vous coûter le poste assurance dans votre BP. Pas la peine de vous rajouter un stress supplémentaire : confiez cette tâche à un spécialiste !

Votre conseiller AXA, lui-même chef d’entreprise, saura vous renseigner sur les risques auxquels vous allez être exposés et prendra du temps avec vous pour un état des lieux de vos besoins. Pas de mauvaise surprise le jour J où vous devrez vous assurer !

Axa attire votre attention pour mieux protéger votre start-up

Attention : bien estimer l’ensemble des dépenses dans votre business plan, l’assurance en fait partie. Pensez-y car des attestations vous seront demandées dès les premiers clients. Et ça il faut déjà l’anticiper !

Pour en savoir plus

Il est impossible pour un entrepreneur de supporter lui-même tous les risques auxquels son entreprise et lui-même seront confrontés. Ne pas s’assurer contre certains risques c’est mettre en péril l’activité et le business !

Plusieurs types de risques :
les risques pour lesquels vous devrez immédiatement vous protéger (exemple : les réclamations que pourraient vous faire des tiers suite à des dommages que vous pourriez causer ou un de vos livreurs qui se fait renverser en scooter…)
ceux pour lesquels vous pourrez vous permettre d’attendre mais qui restent tout de même importants (votre retraite, une perte d’emploi éventuelle…)

Les statuts, quelles conséquences sur mes obligations d’assurance ?

Le choix de vos statuts peut avoir des conséquence sur l'assurance de votre start-up

Quels statuts juridiques adopter ? Quels en sont les avantages ? Quelles obligations assurantielles en découlent ? Pour vous tout cela c’est du grec ?

Pourtant en fonction de votre statut vous pouvez être considéré comme salarié ou pas. Et les besoins et obligations d’assurance ne seront pas les mêmes.

Axa attire votre attention pour mieux protéger votre start-up

Attention : une illégalité ou non-conformité des statuts pourrait également mettre votre entreprise dans une situation délicate et notamment engager votre responsabilité personnelle en tant que dirigeant.

Pour en savoir plus

Votre statut social en tant que dirigeant d’entreprise dépend :
du statut juridique de votre entreprise : Entreprise individuelle, EIRL, EURL, SNC, SARL, SAS, etc.
de votre statut juridique : associé ou dirigeant unique, associé ou gérant majoritaire, gérant minoritaire, président rémunéré, etc.

Ce statut social permet de distinguer quelle sera votre protection sociale :
celle d’un dirigeant assimilé salarié. Ce statut est proche, à quelques exceptions, de celui des collaborateurs salariés. Il faut par exemple penser santé et prévoyance. ( Voir Création > Comment me protéger ? Et mes associés ? ).
celle d’un dirigeant non salarié (dit TNS). Le dirigeant non salarié doit se préoccuper lui-même de sa protection sociale en cotisant à des organismes spécifiques qui lui assureront une protection « de base ».

Il est super important de vérifier si votre niveau de protection vous permettra de vivre « easy » vous et votre famille, en cas d’incident de santé ou d’accident. Si ce n’est pas le cas, des assurances complémentaires vous permettront d’obtenir un supplément de prestations ou d’indemnisation.

Je suis dans un espace de co-working, dois-je m’assurer ?

Assurance start-up quand vous êtes en co-working

Comme un particulier doit assurer son appartement, une entreprise doit assurer ses locaux. L’espace de travail partagé qui vous accueille doit être couvert pour la « Responsabilité liée à l’occupation des locaux ».

La garantie « Responsabilité liée à l’occupation des locaux » couvre en général l’espace de co-working et ses occupants, en l’occurrence vous !

Vérifiez que cette garantie est souscrite pour le compte des occupants par l’espace qui vous accueille.

Axa attire votre attention pour mieux protéger votre start-up

Attention : si vous êtes locataire avec signature d’un bail, vous devrez alors assurer vous-mêmes vos locaux. ( Voir Evolution > Comment assurer mes locaux et les biens de ma start-up ? ).

Ce qu'il vous faut : Responsabilité liée à l’occupation des locaux

Cette assurance contractée par l’espace qui vous héberge, vous couvre notamment pour :
les dommages matériels causés aux locaux : incendie, dégât des eaux, dommages électriques…
les dommages matériels subis par les autres occupants et les tiers

Ne pas confondre l’assurance « Responsabilité liée à l’occupation des locaux » avec votre assurance de « Responsabilité Civile Professionnelle » qui elle concerne tout ce qui est lié aux dommages causés dans le cadre de votre activité, notamment les dommages causés à vos clients.

Demander un devis